La forcede l'embellissement d'une ville rurale
Retour au programme

1. Urbanisme/ruralité

Préserver le caractère rural et périphérique de Bruxelles de notre Commune en maîtrisant l’urbanisation des grands programmes de logements définis dans le plan de secteur et dans le schéma de structure. Digérons les projets en cours avant d’en lancer de nouveaux !

Afin de développer une identité brainoise forte, créer un cadre visuel accueillant pour le visiteur et le citoyen entrant sur le territoire de Braine-le-Comte :

  • En agrémentant les ronds-points situés à l’entrée du territoire de la ville avec une statue de nos géants, Alix et Baudouin, patrimoine historique et folklorique de la Commune ;
  • En verdissant les entrées de la ville, le long des nationales, et ce en collaboration avec le SPW, gestionnaire de ces voiries.

Rénover les rues et les espaces publics en suivant une charte identique. Dans cet objectif, créer une prime communale additionnelle à la prime régionale pour la rénovation de façades dans le périmètre de rénovation urbaine.

– Investir dans une ligne de mobilier urbain propre à la ville de Braine-le-Comte, en lien avec le patrimoine culturel de la commune.

– Poursuivre le remplacement des enseignes de commerce obsolètes du centre-ville et dynamiser l’affichage par de nouvelles enseignes (en 3D) en veillant à l’application du règlement d’urbanisme en vigueur.

– Aménager les cimetières de l’entité en les verdissant et en créant de véritables lieux de balade et de recueillement.

2. Travaux

– Créer un Plan de rénovation des trottoirs de l’entité. L’axe principal de priorisation sera prévu sur les grands cheminements (gare, grand-place, écoles,…)

Retracer les marquages des routes qui ne sont plus visibles.

Sécuriser les passages pour piétons en augmentant l’éclairage de ceux-ci et en utilisant la technique du thermoplast (plus durable) pour le marquage au sol.

– Évaluer les aménagements réalisés à Braine-le-Comte dans le cadre de la lutte contre les inondations et réaliser de nouveaux travaux notamment à Hennuyères et Ronquières. Mettre en place un modus vivendi avec les agriculteurs pour éviter les coulées de boue.

– Poursuivre la rénovation des voiries de l’entité (240 km de voiries communales) en fonction des priorités en déterminant, chaque année, un budget dédicacé. Il en va de même pour l’égouttage des rues encore non desservies en accord avec la Région wallonne et ses priorités.

– Créer un parking sécurisé à l’arrière de l’école de Steenkerque.

3. Mobilité

– Aménager des zones 30 dans le Centre-Ville et dans le centre des villages avec des aménagements forçant la réduction de vitesse.

Uniformiser la signalétique dans le centre-ville, mais également dans les villages.

Aménager le carrefour du Supermarché Match avec un feu tricolore, en venant de la rue Charles Mahieu, afin de fluidifier le trafic.

– Instaurer la priorité de droite systématique dans toutes les rues de Braine-le-Comte.

– Poursuivre la mise en place du Plan “Objectif Sécurité” qui vise à augmenter la sécurité aux abords des écoles (statues ludiques devant les passages pour piétons, radars préventifs, parkings décentrés et rangs organisés vers les parkings, îlots de circulation,…).

– Concrétiser la création du nouveau parking de 500 places à l’arrière de la gare et externaliser la gestion de la zone bleue du centre-ville.

– Appliquer les fiches du PCDR (Plan communal de développement rural) relatives à la mobilité, à la sécurisation des modes doux, aux entrées de ville et effets de portes, à la réduction de la vitesse, etc.

– Soutenir les initiatives citoyennes.

Réaliser un cadastre des zones les plus accidentogènes afin d’établir un plan d’actions concrètes.

La forcede l'embellissement
d'une ville rurale
La forcede la Bonne
Gouvernance